Les 2 livres suivants lus cette année :

Sans laisser d'adresse (Harlan Coben) :

Sans_laisser_d_adresse

Résumé : Ancien sportif reconverti dans les relations publiques, Myron tombe des nues quand il reçoit l'appel de Terese, dont il est sans nouvelles depuis sept ans. " Rejoins-moi. Fais vite... ". À peine arrivé à Paris, le cauchemar commence... Qui en veut à la vie de Terese ? Quels secrets lui a-t-elle cachés ? Pourquoi le Mossad, Interpol et la CIA les traquent-ils sans relâche ? Enlèvements, meurtres, menace islamiste, manipulations génétiques, complots internationaux...

Mon avis : très vite lu car très prenant. Malgré le fait que ce soit un roman policier, le livre est truffé de petites vannes et on se surprend à sourire (ou même bien rire parfois) alors qu'on est en plein drame... J'ai aimé tous les romans d'Harlan Coben que j'ai lu jusqu'à présent (5 ou 6 livres) mais celui-ci fait partie pour le moment de mes préférés.

Un si long chemin (Danielle Steel)

Un_si_long_chemin

Résumé : Gabriella, jolie petite fille, vit dans une belle maison de New York. Ses parents forment un couple élégant. Mais Gabriella n'est pas une fillette heureuse. C'est une enfant battue. Sa mère ne l'aime pas. Son père est un homme faible qui laisse sa femme frapper et maltraiter leur enfant... Lorsqu'il quitte le domicile conjugal, la haine de sa mère explose. Elle décide de placer Gabriella dans un couvent...

Mon avis : ces dernières années j'ai souvent été déçue des livres de Danielle Steel que j'adorais en étant plus jeune... Mais en lisant ce livre je me suis dit que celui-ci était du même niveau que les premiers, un livre bien plus profond que les plus récents, où l'auteur ne fait que répéter sans arrêt les mêmes phrases, où toutes les histoires se passent sans cesse chez les gens riches, beaux et remplis de succès, donc des histoires assez superficielles... Puis j'ai regardé la date de parution du livre, la traduction est de 1999 et là je me suis dit qu'en fait j'étais tombée sur un livre déjà "ancien", ce qui explique qu'il soit d'un niveau "supérieur"...